Banniere
Réjoignez-nous sur    Facebook    Twitter   Youtube

Articles

« SOCOF SA », la nouvelle société de patrimoine pour la gestion de la fibre optique en RDC

 

« SOCOF SA », le monde des télécommunications devra désormais s’habituer à ce sigle. Il s’agit de la Société Congolaise de Fibre Optique, la société de patrimoine nationale investie par le gouvernement congolais de la mission de financer, construire, détenir, gérer, exploiter et maintenir des infrastructures et équipements de télécommunications haut débit, notamment la fibre optique de la République Démocratique du Congo. Elle étendra son réseau particulièrement vers les villes de l’est du pays (Lubumbashi, Goma, Beni et Kisangani) et en interconnexion avec les pays limitrophes de la sous-région des grands lacs africains ainsi que la Zambie.

Dans la phase actuelle, l’Etat congolais est l’actionnaire unique de la nouvelle société anonyme unipersonnelle enregistrée au Guichet unique de création d’entreprises sous le numéro 16-B-9901, conformément aux règles de l’OHADA (Acte uniforme relatif au Droit des sociétés commerciales et du groupement d’intérêt économique) et aux dispositions spécifiques nationales relatives aux entreprises publiques, complémentaires. Avec un capital de 1.028.270.000FC, SOCOF SA fonctionnera sur le modèle open-access.

Déjà un projet de révision de la loi des télécommunications de 2002 est initié pour adapter le cadre juridique du secteur et consacrer la fin du monopole d’un opérateur public de référence.

Cette réforme est à inscrire dans la mise en œuvre de la politique sectorielle des télécommunications et des TIC en RDC. Cette politique se développe à travers la stratégie d’un projet de réalisation d’un réseau dorsal national en fibre optique et l’interconnexion au réseau sous-régional Central African Backbone (CAB).

L’Association Internationale de Développement (IDA), filiale du Groupe de la Banque Mondiale, finance en partie sa création et son fonctionnement sur les 59,8 millions de DTS dont l’accord de don a été conclu en juillet 2014 avec le gouvernement congolais.

Jusqu’à la mise en place de la SOCOF SA, le COPIREP a servi d’agence d’exécution au projet CAB5. C’est maintenant au tour de la nouvelle structure de reprendre le relais.  Le passage de témoin a eu lieu mercredi 9 novembre au siège du COPIREP. Pour l’occasion, Alex N’Kusu Dongala Siya, Secrétaire exécutif du COPIREP a passé le flambeau à la nouvelle équipe recrutée par appel d’offres et conduite par Hubert Mamba Mabudi investi Directeur général par le conseil d’administration du 28 septembre dernier. 

 
 
banque de photos
 
Videos
Accueil                                   Plan du site                                    Contact                                                                                    Réjoignez-nous sur    Facebook    Twitter   Youtube
  • Projet et programmes
Copyright COPIREP 2012 - Tous droits réservés Créé et hébergé par GWD